Débat ApériCIP

    

 

L'idée est souvent bien ancrée dans les esprits : les jeunes quittent le Jura bernois pour trouver du travail et ne reviennent plus. Pourtant, cette image ne colle pas tout-à-fait à la réalité. Est-ce qu'une majorité quittent la région avant l'âge de 30 ans ?  Quels critères entrent en considération pour « rester » ou « revenir » ? Est-ce-que l'environnement social, familial, le cadre de vie ou l'aspect purement financier joue aussi un rôle dans le choix de rester dans les villages ? 
  

Dans un monde du travail en mutation, les entreprises régionales proposent-elles des emplois en adéquation avec les attentes des jeunes ? Quel sera le travail du futur ? Le marché de l'emploi, essentiellement tourné vers le secteur secondaire, saura-t-il s'adapter et retenir aussi « les cerveaux » ? Quelles perspectives de développement professionnelles et personnelles la région offre-t-elle ?

 

Pour répondre à ces questions, cinq personnalités tenteront d'esquisser l'avenir :
 

Mme Brigit Gebhardt, futurologue, Hambourg

M. Patrick Rérat, professeur à l'institut de géographie et durabilité, Université de Lausanne

M. Alain Berberat, délégué interjurassien à la jeunesse

M. Vincent Affolter, directeur Affolter Technologies SA, Malleray

M. XXXX, XXX

 

Débat animé par Mme Claudia Nuara, journaliste à TeleBielingue

 

 

   

 

Jeudi 15 mars 2018
11h30-13h00

 

Un riche apéritif clôturera le débat. Durant celui-ci, vous pourrez continuer la discussion avec les intervenants et les personnes présentes.

 

L’entrée est libre - avec ou sans invitation - mais nous vous saurions gré, pour des raisons d’organisation, de vous annoncer jusqu’au 5 mars 2018 à l'adresse apericip@cip-Tramelan.ch

         

Organisation :

CIP et TeleBielingue

Chambre d'économie publique   

 


 

 

 

 

 

 

Retour