The Dixiemen’s show

 

C’est un concert-spectacle exceptionnel qui se déroulera au CIP le dimanche 10 septembre 2017 : The Dixiemen’s show. Cinq musiciens professionnels revisitent avec humour le « Dixieland », ce style de musique jazz afro-américain festif et joyeux. Ce concert est le premier d’une tournée qui s’annonce prometteuse.

 

Les musiciens

Les Dixie Men sont nés en 2015 dans le canton de Neuchâtel. Le groupe est composé d’artistes neuchâtelois, vaudois, bernois et jurassien, qui se sont rencontrés au cours de tournées ou de collaborations musicales diverses :

 

- Chick Corée, alias Raoul Baumann (piano / melodica)

- Miles Descloux alias Vincent Pellet (trompette / trompinette)

- Jack de Johpanette alias Yannick Oppliger (batterie / washboard)

- Sydney Brochette alias Gilles Schwab (clarinette / saxophone)

- Gary Peacore alias Mathias Gautschi (contrebasse / banjo)

 

Cinq musiciens professionnels forment un quintette de jazz Dixieland avec de l’énergie, de la fantaisie… et des expériences très diverses, qu’ils mettent au service de la musique et de l’humour.

 

 

Un show décalé et mis en scène

Dès les premières rencontres entre musiciens, les morceaux « standards » abordés prennent une teinte d'humour et de fantaisie, grâce à l’énergie qui s’en dégage. Devant cet enthousiasme, ceux-ci décident de laisser naître l'humour pour offrir au public un show d'environ une heure quinze de musique et de rire.

 

Avec du recul, l'idée de personnaliser le répertoire amène les musiciens à réarranger certains thèmes populaires connus, comme Les Copains d’abord, Milord ou Muskrat Ramble, confondant styles et époques pour les colorer de teintes New-Orleans.

 

La dernière couche est apportée en 2017 par Laurent Baier, metteur en scène, comédien et clown, qui précise et transforme un concert foutraque en véritable spectacle musical.

 

Le côté comique du Dixie Men’s show propose autant d’accidents faux et vrais que de tics et d’anecdotes vécus par les musiciens dans leurs répétitions et dans les nombreux groupes dans lesquels ils ont joué.

 

 

Revisiter une musique expressive et vivante

Ce projet est né de l'envie commune des musiciens de revisiter le répertoire Dixieland, un jazz populaire qui a marqué son époque. C’est une musique expressive et vivante, positive et dansante, communicative et vivace, légère et prenante. Au début du XXe siècle, les musiciens noirs américains issus de l’esclavage se retrouvaient régulièrement sur les places de la Nouvelle-Orléans notamment pour faire de la musique avec les accessoires qu’ils trouvaient.

 

Mélangeant les instruments d’origine africaine et le répertoire classique de leurs maîtres blancs, un nouveau genre de musique était né : le jazz (mot d’argot signifiant à peu près « jouissance »). Il combinait les rythmiques syncopées africaines avec des harmonies issues de la musique populaire et classique européenne.

 

Des orchestres de musiciens noirs (les minstrels) se montent bientôt pour des tournées de revues « nègres ». Le style Dixieland est celui retenu et popularisé par les Blancs, qui se grimaient la figure au charbon pour parodier les musiciens noirs.

 

L’histoire gardera le nom de New-Orleans, pour nommer le style afro-américain popularisé notamment par King Oliver, Louis Armstrong et beaucoup d’autres musiciens moins connus. Il s’agit bien sûr de considérations de passionnés, comme les amateurs de jazz savent l’être. D’ailleurs, avant que Django Reinhardt et les manouches ressortent des profondeurs des bacs où on les avait laissés, le Dixieland était le seul genre de jazz accepté dans les cercles d’amateurs notamment européens. Jusqu’à ce que le jazz soit étudié dans les conservatoires, les productions datées d’après 1940 étaient considérées comme avant-gardistes, trop modernes et dissonantes. C’est cette époque, à l’héritage controversé mais tellement romantique, que les Dixie Men ont voulu revisiter.

 

 

The Dixiemen’s show

Dimanche 10 septembre 2017 – 17h00

Réservation : 032 486 06 06 – culture@cip-tramelan.ch

Organisation : CIP

 


 

Dimanche 10 septembre 2017 - 17h00

 

Entrées

Adultes CHF 25.-
Apprentis-Etudiants-AVS : CHF 20.-
Enfants : CHF 10.-

 

Réservations :

culture@cip-tramelan.ch

032 486 06 06

 

Auditorium du CIP

Tramelan

 

 

 

 

Retour