Bourse aux modèles réduits

 

C'est le week-end des 2 et 3 décembre prochains que se déroulera la quinzième édition de la bourse aux modèles réduits de Tramelan. Petites voitures ou trains, jouets ou objets de collection, une quinzaine de marchands proposeront leurs trésors aux chalands. Cette année, c'est un ancien fleuron de l'industrie suisse qui est à l'honneur à travers une exposition : la fabrique Schlieren, bien connue dans le monde ferroviaire.

 
La bourse aux modèles réduits réunit une bonne quinzaine de marchands professionnels et amateurs. C'est l'occasion aussi de nombreux contacts entre « spécialistes passionnés ». Les amateurs de trains et de voitures seront certes comblés, mais ils trouveront aussi tout ce qui a trait à la miniature de près ou de loin...
Tantôt jouets, objets de collection, vieux modèles rares, tantôt matériel neuf, tout est là pour satisfaire les plus mordus. Les objets exposés rappellent de nombreux souvenirs aux plus âgés, comme ils font rêver les plus jeunes.

 
La fabrique Schlieren : vie et mort d'un géant industriel

Une exposition thématique aura lieu en parallèle à la bourse. Elle aura pour thème un des fleurons de l'industrie suisse du XXe siècle : la fabrique de wagons Schlieren dans le canton de Zürich. Toutes les compagnies ferroviaires ont fait appel à un moment ou un autre à ses compétences. La « Wagi » (de son nom officiel Schweizerische Wagons – und Aufzügefabrik AG, Schlieren-Zürich) trouve ses origines en 1895, lorsque Johan Caspar Geissberger fonde à Schlieren la firme Geissberger & Cie, qui fabrique des wagons et des diligences.

 
Dès 1901, la fabrique se consacre surtout à la fabrication de matériel ferroviaire à voie étroite et de tramways. Mais en 1903, elle reçoit une première commande de la compagnie nouvellement créée des Chemins de Fer Fédéraux. Par la suite, elle construira aussi des ascenseurs ou les premiers « escalators » de Suisse.

 
SWS amène beaucoup d'innovations sur le marché des véhicules ferroviaires, notamment à la fin des années 30 avec le concept des voitures légères pour les CFF, permettant de diminuer les poids d'une voiture de voyageurs de 41 à 28 tonnes. Ce procédé de fabrication est toujours utilisé de nos jours.

 

Le début des années 80 est une période de restructuration pour l'industrie ferroviaire suisse, l'activité de SWS chute et la Wagi ferme définitivement ses portes en 1985. Plus de 14'000 véhicules ferroviaires auront été produits sur le site de Schlieren.

 

2017 voit l'ouverture du musée Schlieren dans un des anciens bâtiments de l'entreprise. C'est une partie de ce musée qui sera présente au CIP. Celle-ci sera complétée par divers documents d'archives, pièces et photographies récupérées dans les différentes compagnies ferroviaires romandes qui ont fait appel à l'époque à la fabrique SWS, dont les Chemins de fer du Jura.

 

Animations

Les animations seront quelque peu restreintes cette année. Il sera bien entendu possible de se restaurer sur place toute la journée.

 

 

SA 2 et 3 décembre 2017

10h00 - 17h00

entrée libre - restauration

 

site musée Schlieren

 

 

 

Retour